Rencontre inter-LSR des 11 et 12.10.18
Dernière mise à jour le 3 septembre 2018
Imprimer cet article logo imprimer


Dans la vie il y a "les paroles et les actes". Ainsi, quoiqu’en dise le Président de la
République, dans les faits, les retraités sont présentés comme des "nantis" et pris pour des "portefeuilles".
En réalité, une pension sur deux est inférieure au smic, 700000 veuves survivent
avec moins de 600 € par mois, 15% des retraités ont recours aux associations
caritatives (Secours Populaire, Secours Catholique, restos de Coeur...), 9% se situent
dans la zone de pauvreté. Avec la désindexation des pensions sur les salaires et plus de 4 ans de leur blocage, sans oublier la taxe Casa (0,3%) et la suppression de la 1/2 part fiscale pour les veuves et les veufs ayant élevé des enfants, le pouvoir d’achat des retraités a baissé de 20% en 20 ans. Malgré cette réelle situation, le nouveau
gouvernement a augmenté la CSG de 25% et a baissé les aides APL au logement,
tout en multipliant les cadeaux aux plus riches (ISF, fiscalité des entreprises, casse du
code du travail..) . La mise en cause et les insuffisances des services publics,
notamment dans la santé (hôpitaux, EHPAD....) pénalise le monde des retraités qui en
ont grandement besoin.

Loin d’être une charge pour la société, les retraités sont essentiels dans l’économie comme ils le sont dans la vie des associations et l’aide à leur famille (enfants, petits-enfants). Imaginons notre société sans les bénévoles retraités !
Dans ces conditions, on comprend pourquoi de plus en plus de retraités expriment leur colère en manifestant toujours plus nombreux avec le groupe des 9 (6 organisations syndicales et 3 associations dont LSR).
Après une vie de labeur, les retraités méritent autre chose que des "merci " méprisants de celui qui se considère "le 1er de cordée". Ils méritent d’avoir les moyens
de se nourrir, se vêtir, se loger et se soigner correctement et d’avoir accès aux droits
aux vacances, aux loisirs, à la culture et aux activités physiques et sportives. 60%
d’entre eux ne partent jamais en vacances et parmi ceux qui partent ils sont nombreux à en bénéficier grâce à la solidarité d’associations, en particulier de LSR.
C’est dans ce cadre, que depuis 2012 les associations LSR de Midi-Pyrénées, du
Languedoc-Roussillon et du Vaucluse organisent les "Rencontres Culture et Loisirs
Solidaires" avec les aides de l’ANCV, du Tourisme Social et de la Macif. Les participants bénéficient ainsi de deux journées à des tarifs bas au regard de la
quantité, de la diversité et de la qualité des programmes. L’aide conséquente de
l’ANCV prolonge la solidarité déjà au coeur des dispositifs "Séniors en Vacances" et
"Bourse Solidarité Vacances" qui permettent à de nombreux retraités à revenus
modestes de partir en vacances avec LSR.

Les LSR de nos régions vous attendent pour cette 7e édition, les 2 et 3 octobre à Brassac sur Agout (Tarn) au coeur du chaos granitique du Sidobre et les 11 et 12 octobre à Gruissan (Aude) entre mer méditerranée et massif de La Clape à quelques kilomètres de Narbonne la Romaine .
Vous bénéficierez d’un séjour où les loisirs, la culture, les activités physiques et sportives prennent tout leur sens dans une ambiance fraternelle et conviviale et donnent un éclat supplémentaire aux valeurs de solidarité de LSR.

LES LSR SONT DECIDEMENT « DES ASSOCIATIONS PAS COMME LES AUTRES ». AVEC ELLES VIVEZ UNE RETRAITE DIGNE, FAITE DE CULTURE, DE VACANCES ET DE LOISIRS

Pour le comité de pilotage Alain JOB

Vous trouverez le programme des rencontres et le bulletin d’inscription en PJ

PDF - 1.8 Mo
puce Plan du site puce Contact technique puce Espace rédacteurs



2010-2018 © Site de la CGT des P.-O. - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.70.33