LA CGT 66 COMMUNIQUE : Les « cadeaux » du Gouvernement : augmentation du SMIC de 0,93 % contre 20% pour les dirigeants des entreprises !
Dernière mise à jour le 6 janvier 2017
Imprimer cet article logo imprimer

Le Gouvernement refuse cette année encore tout coup de pouce à l’augmentation du Smic, bloqué depuis juillet 2012 et après 54 mois de blocage des pensions de retraite.

Le Smic horaire sera donc augmenté de quelques centimes, pas même de quoi couvrir les hausses du prix du gaz et de l’essence déjà programmées pour janvier.
Cette politique d’austérité ne sert que les intérêts financiers du patronat et conduit à l’explosion des inégalités et de la pauvreté.

Car d’un autre côté, les dividendes et les intérêts servis aux actionnaires se sont élevés à 42 milliards d’euros de profit au 1er septembre 2016.
À cela, s’ajoutent 230 milliards d’euros d’aides, de crédits d’impôts et d’exonérations diverses aux entreprises, sans contrôle, sans évaluation pour les travailleurs et leurs représentants, sans impact sur l’emploi.

Dans notre département, le CICE représentait en 2015 47 millions d’euros (pour 6 000 entreprises) et en 2014, 24 millions d’euros (4 311 entreprises).

Au total, depuis 2013, des entreprises ont bénéficié de près de 100 millions d’euros dans les Pyrénées-Orientales. Mais pour quels résultats ? Le nombre de chômeurs s’élève à 35 140, soit 15,2 % de la population, le taux le plus élevé de France.

Combien d’emplois auraient pu être créés avec ces 100 millions d’euros s’ils avaient été laissés aux collectivités locales ou à l’Etat ? Combien d’investissements auraient pu être réalisés au profit des habitants, des associations et des acteurs économiques, petites et moyennes entreprises ?

La CGT rappelle qu’elle revendique un Smic à 1800 euros brut, pour répartir plus justement les gains de productivité et favoriser la croissance et l‘emploi, pour maintenir et faire progresser le pouvoir d’achat, pour l’égalité entre les femmes et les hommes et pour rémunérer à leur juste valeur les qualifications.

Monsieur Cazeneuve, augmentez les salaires, pas les actionnaires !!!

puce Plan du site puce Contact technique puce Espace rédacteurs



2010-2017 © Site de la CGT des P.-O. - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.70.33