Etat d’urgence du secteur de l’aide à domicile. Grève le vendredi 21/12/2012. Nous sommes toutes et tous concernés ! Tous Ensemble à 14 h devant la préfecture !
Dernière mise à jour le 9 décembre 2012
Imprimer cet article logo imprimer

Télécharger le tract.

Ce jour bien spécifique du 21 décembre, jour où les employeurs convoquent les organisations syndicales en commission paritaire avec pour ordre du jour :
les salaires et les frais professionnels…

LES SALARIÉS DE L’AIDE ET DU MAINTIEN A DOMICILE affirment leur droit de vivre de leur salaire et non de survivre !

La CGT revendique et exige des actes concrets plutôt que des paroles de la part des politiques élus et que ceux-ci prennent leurs responsabilités.

Les travailleurs de l’Aide à Domicile ne veulent pas se nourrir de belles paroles. Les salariés du secteur de l’aide et du maintien à domicile sont des travailleurs sociaux qui revendiquent une reconnaissance de leur métier, de leur fonction ainsi que de vrais salaires.

Nous savons que l’argent existe !

Le bilan des comptes de la CNSA (principal finançeur de l’aide à domicile) fait apparaître, rien que pour l’année 2011, un excédent de 223,2 millions d’euros, du fait de la sous-consommation des budgets alloués.

État d’urgence du secteur de l’aide à domicile.

Nous sommes toutes et tous concernés, salariés (du privé du public), privés d’emplois, retraités ! Tous Ensemble !

Les salariés et la CGT RESEDA, ASSAD, ADMR, Emplois familiaux du Vallespir, Pia Agly, Joseph Sauvy ..., de l’Aide à Domicile portent des revendications aux travers d’un collectif CGT de l’aide à domicile :

- Exiger la renégociation de la convention unique ;
- Exiger un contrôle de l’argent public ;
- Créer un véritable service public de l’aide à domicile ;
- Permettre aux salariés de travailler à temps complet ;
- Requalifier les salariés reconnus inaptes ;
- Prise en charge par l’employeur de formations qualifiantes (Auxiliaire de Vie Sociale...) ;
- Prise en charge de tous les frais réels par les employeurs ;
- Financer les réunions de supervisions pour tous ;
- Interdiction de toute intervention de moins d’une 1 heure afin de favoriser la bien-traitance ;

La CGT 66 Appelle Toutes et Tous au Rassemblement le vendredi 21 DÉCEMBRE à 14h00 devant la Préfecture.

Vivre mais pas Survivre ! La misère à nos portes !

puce Plan du site puce Contact technique puce Espace rédacteurs



2010-2017 © Site de la CGT des P.-O. - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.70.33