Petite histoire du train jaune
Dernière mise à jour le 6 juin 2010
Imprimer cet article logo imprimer

Il était une fois…
Faut-il raconter une aventure humaine qui dure depuis cent ans en commençant par l’écrire au passé ?

Il est là depuis cent ans, il restera là, vivant, tant que les Hommes décideront d’écrire des pages d’aventures.

Le Train Jaune est de cette race, têtu comme l’âne catalan, qui accomplit sa mission de service public depuis 1910.

Tout le long de la vallée de la Têt et du plateau cerdan il trace son sillon sang et or.
Ces couleurs rendent hommage à ses constructeurs : or car le conseil général de l’époque a participé au financement du train à hauteur de quatre mille francs or par kilomètre construit ; sang pour rendre hommage aux morts que sa construction a engendré.

Ces Hommes qui l’ont conçu, construit, et qui, aujourd’hui le soigne, le font vivre, sont toujours plus forts que ceux qui l’ont combattu, que ceux qui le dénient, que ceux qui voudraient se l’approprier pour le profit.

Le Train Jaune est une richesse collective du patrimoine catalan.

Le Train Jaune est un outil du service public au service du public.

Le Train Jaune est vivant, il se bat à chaque tour de roue pour la vie. Il refuse qu’on l’enferme dans un musée. A nous d’être à la hauteur de ses espoirs, de ses rêves. En luttant à ses cotés nous aussi nous deviendrons centenaires.

puce Plan du site puce Contact technique puce Espace rédacteurs



2010-2017 © Site de la CGT des P.-O. - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.70.33